Mon compte

Mon panier

La fête du Beaujolais Nouveau

fête beaujolais nouveau

Le Beaujolais nouveau est arrivé ! Le troisième jeudi du mois de novembre met chaque année à l’honneur le Beaujolais Nouveau. Ce vin primeur festif mérite sa fête annuelle. Fruité et fédérateur, le vin nouveau offre des dégustations délicieuses à l’occasion d’événements qui célèbrent le terroir d’exception de la région du Beaujolais. La fête du Beaujolais nouveau est assurément un rendez-vous de gastronomie, mais surtout, le rendez-vous de la convivialité et de l’amitié. 

Pourquoi fête-t-on l’arrivée du Beaujolais Nouveau ? 

L’histoire de la fête du Beaujolais Nouveau

Mélange de tradition et de marketing, la fête du Beaujolais Nouveau est le fruit d’une longue histoire ancrée dans la région viticole du Beaujolais.

Les bouchons lyonnais

Il fut un temps, à la fin du XIX° et au début du XX° siècle, où les vignerons Beaujolais descendaient en voiture à cheval ou à bœuf pour livrer les bouchons lyonnais de leur vin nouveau sitôt “stabilisé”, les fûts ayant pris le froid de l’automne. 

La conquête de la capitale

Tradition restée purement locale jusqu’à la Seconde Guerre Mondiale, elle prit une dimension nationale lorsque les Parisiens, fuyant l’Occupation, découvrirent le Beaujolais Nouveau. En effet, à la fin de la guerre, de retour à Paris, ils ne se firent pas prier pour rapporter cette tradition dans leurs valises.

L’appellation Beaujolais Nouveau

Ainsi, en 1951, l’Administration crée l’Appellation Beaujolais Nouveau. La date de mise en vente est, cependant, encore variable en fonction des méthodes de vinification. Un arrêté interdit seulement la vente des autres vins AOC Beaujolais et Beaujolais-Villages avant le 15 décembre. 

À lire aussi : Différence Appelation Beaujolais Villages et Appelation Beaujolais

Nos vins rouges du Beaujolais

Découvrez une sélection fine de nos meilleurs vins rouge du Beaujolais dans notre cave en ligne !

Le troisième jeudi du mois de Novembre

C’est en 1967 que la date du 15 novembre est fixée pour l’arrivée du Beaujolais Nouveau, visant l’harmonisation des ventes. Pouvant tomber la semaine comme le week-end, en 1985, la date est déplacée au troisième jeudi du mois de novembre. 

Une tradition festive

La tradition de la fête du Beaujolais Nouveau est, cependant, déjà bien implantée. En effet, l’instauration d’une date fixe a permis aux viticulteurs de communiquer autour de la cuvée de l’année et de susciter, ainsi, l’attente du consommateur autour de la fête du Beaujolais Nouveau. 

L’an passé, le Beaujolais Nouveau a fêté ses 70 ans. Cette année, c’est pour la Sainte Elisabeth, le 17 novembre 2022, que le Beaujolais revêtira ses habits de fête. 

Le vin des copains

fête du Beaujolais Nouveau

Au-delà d’une fête commerciale, la fête du Beaujolais Nouveau est surtout une fête populaire. Elle est devenue l’occasion de se retrouver autour d’un verre de vin. Les acteurs du monde vinicole et les communes organisent des événements avec des activités gustatives, sportives et culturelles, concerts, spectacles son et lumière qui font de la fête du Beaujolais Nouveau une date importante dans la vie locale et touristique de la région. 

À lire aussi : Rencontre avec le Beaujolais blanc

Une fête locale qui s’exporte à l’international

Pourquoi la fête du Beaujolais Nouveau passionne les Japonais ? 

S’il fait l’unanimité dans tout l’Hexagone, le Beaujolais Nouveau séduit tout autant à l’autre bout du globe. En particulier au Japon où il est très populaire. Et c’est peu dire puisque chaque année c’est entre ¼ et 1/3 de la production du vin nouveau qui prend la direction de l’Asie (en moyenne, 5 millions de bouteilles).

Les Japonais sont même les premiers à pouvoir fêter le Beaujolais Nouveau et déguster le nouveau millésime. Ils tirent avantage du décalage horaire puisque la mise en perce des premiers tonneaux ne peut avoir lieu avant minuit pile (dans la nuit de mercredi à jeudi). 

La capitale nippone est chaque année en ébullition en préparation de l’événement. Un lien spécial se crée alors entre la région rhodanienne, au Nord de Lyon et le pays du soleil levant, à la différence près que les Japonais y vont de leur exubérance pour célébrer cette fête. En témoigne le fameux bain de vin primeur organisé par un spa d’Hakone. 

Ce vin primeur est également apprécié dans le reste de l’Europe, ainsi qu’aux États-Unis. 

Le Beaujolais Nouveau pourrait être qualifié de cosmopolite malgré son attachement à son terroir. C’est, en effet, un vin frais, léger et fruité issu du cépage Gamay. Séduisant par sa gourmandise et sa franchise, c’est un vin de partage et de gaîté qui se déguste bien dans les caves à vin et les bistrots accompagné d’un bon saucisson. Comme il est peu tannique, il se boit très facilement y compris par ceux qui vivent dans des pays qui n’ont pas forcément de tradition vinicole. 

Un vin primeur qui fait honneur au terroir français

Le succès du vin primeur est aussi lié à l’appétence attachée à la culture française. Avec son image de “bonne franquette”, la fête du Beaujolais Nouveau retranscrit cette vision d’une France joviale qui colle avec le français bon vivant se trimballant avec son béret, la baguette sous le bras et… le verre de rouge à la main. Un cliché qu’on préfère finalement à celui du français râleur, que la convivialité des vignerons beaujolais suffit à faire mentir.

À lire aussi : Cépage, nez et bouche, Beaujolais rosé

Tous nos vins du Beaujolais

Découvrez une sélection fine de nos meilleurs vins du Beaujolais dans notre cave en ligne !

Partager :

Facebook
Twitter
Pinterest
LinkedIn

Retrouvez-nous sur place à ces adresses 🍷🍇 :

VIGNERONS DES PIERRES DORÉES
Chais de Saint Vérand – Le Bady –
69620 SAINT VERAND
Tél. 04 74 71 62 81
contact@vigneronsdespierresdorees.com 

TERROIR DES PIERRES DORÉES
76, Place Presberg
69620 VAL D’OINGT
Tél. 04 78 15 91 07
terroirdespierresdorees@gmail.com