Mon compte

Mon panier

Le Beaujolais Nouveau a le goût de banane : mythe ou réalité ? 

goût banane beaujolais nouveau

Le Beaujolais Nouveau, c’est des souvenirs de liesse populaire dans les bars et les caves à vins, dans les domaines. C’est aussi une date, le troisième jeudi du mois de Novembre. C’est, enfin, une institution qui fait partie du patrimoine extrêmement riche de la région viticole Beaujolais, une tradition qui raconte son histoire. Le Beaujolais Nouveau s’incarne dans la simplicité et le partage, les deux maîtres mots de la convivialité beaujolaise. Pourtant, on dit que le Beaujolais Nouveau a le goût de banane. Alors mythe ou réalité ? Les producteurs de vins ajoutent-ils un arôme au goût de banane ? D’où vient cette idée reçue sur les vins du Beaujolais ? 

C’est quoi le Beaujolais Nouveau ? 

Quand on demande aux vignerons et aux autres acteurs du monde viticole quel est le regard qu’ils portent sur le Beaujolais Nouveau et ce qu’il représente, c’est une unanimité autour de deux mots qui s’affirme – partage et convivialité – une unanimité qui se fonde sur une longue histoire de tradition autour d’un vin primeur gouleyant

Nos vins rouges du Beaujolais

Découvrez une sélection fine de nos meilleurs vins rouge du Beaujolais dans notre cave en ligne !

Histoire du Beaujolais Nouveau

Le Beaujolais Nouveau est un vin primeur qui se vit. Il s’inscrit dans une tradition vieille de 70 ans, une tradition de fête et de terroir. Le troisième jeudi du mois de novembre est désormais annoncé comme le rendez-vous annuel de l’amitié. Alors on croit le connaître et on lui prête bien volontiers un arôme de banane.

À l’origine, à la fin du XIX° et au début du XX° siècle, la tradition voulait que les vignerons descendent à Lyon en voiture à cheval ou à bœufs pour livrer le vin nouveau dans les bouchons lyonnais. Ce dès que le vin était « stabilisé » après avoir mis leurs fûts dehors pour qu’ils prennent un peu froid et que les vins se déposent. 

Cette tradition est restée locale jusqu’à la Seconde Guerre mondiale. Durant celle-ci, les journalistes parisiens, fuyant en zone libre, découvrirent, entre autres, cette tradition. À la fin de la guerre, de retour à Paris, ils ramenèrent cette tradition à Paris. Elle devint alors peu à peu nationale grâce à une « campagne de pub » originale. Les vignerons amenaient des bouteilles de nouveau aux journalistes et ceux-ci en parlaient à la radio ou dans leurs articles.

C’est en 1951 que le premier décret signe l’avènement de ce vin nouveau si particulier. La date d’arrivée du Beaujolais Nouveau est alors fixée au 15 novembre. Mais, ce dernier pouvant tout aussi bien tomber un lundi qu’un week-end. Ainsi en 1983, la date est portée au troisième jeudi du mois de novembre. Commencent alors les années de gloire du Beaujolais Nouveau avec ce long week-end de dégustations et de portes ouvertes des caves

Le Beaujolais Nouveau est arrivé 

Le Beaujolais Nouveau est une cuvée éphémère, une cuvée de fruits (de fruits rouges, de cerises ou de banane ?) et de fraîcheur pour un vin qu’on dit facile à boire et aimé de tous.

Il relève pourtant d’un véritable défi pour les viticulteurs tout comme pour les vignerons qui doivent faire preuve d’une approche fine du terroir et de rigueur pour produire des vins de qualité

C’est un vin d’une grande complexité technique mais qui permet dans le même d’exprimer la personnalité d’un terroir et d’un savoir-faire. Il est aussi très attendu pour donner la tendance du millésime. 

Les vignerons orientent les Beaujolais Nouveaux sur des vignes qu’on qualifie de jeunes, bien que la moyenne d’âge des vignes en Beaujolais tourne autour de 40, 50 ans, afin de rester dans l’esprit de vin nouveau croquant, bien dans le fruit. C’est grâce aux particularités du cépage et au procédé de macération semi-carbonique couplée à un contrôle précis de la température que la prouesse d’une vinification aussi rapide opère. 

Pourquoi dit-on que le Beaujolais Nouveau a le goût de Banane ? 

C’est une idée répandue, une plaisanterie qui revient beaucoup à l’approche du mois de novembre, prétexte pour s’interroger sur le goût du millésime de Beaujolais Nouveau : il aurait une aromatique de banane. 

Reprenons l’explication du ‘Dico du vin’ : « Dans un but de rapidité, plutôt que de laisser faire la nature, il est plus facile au vinificateur d’ajouter des levures élevées en laboratoire qui produisent ce goût si particulier, faisant penser à la banane. Il provient de l’acétate d’isoamyle, catégorie chimique des esters. Ce fameux goût de banane est dû à une levure, une levure baptisée 71B. C’est elle qui favorise l’expression des arômes, tout particulièrement des esters, comme l’acétate d’isoamyle libérant cette odeur de banane.« 

Les vignerons beaujolais ont-ils recours à ces levures que l’on qualifie d’exogènes ? La nouvelle génération de vignerons s’empare de ce vin primeur pour poursuivre le travail d’équilibriste commencé par leurs aînés. C’est sous le signe de la sincérité qu’ils placent leur démarche pour continuer de produire des vins Beaujolais équilibrés

Ainsi, la tendance générale est à la montée en gamme et en qualité des Beaujolais rouges pour développer sa complexité aromatique en recourant à des levures indigènes, naturellement présentes sur les raisins. 

Le Beaujolais Nouveau a-t-il vraiment un arôme de banane ? 

Contrairement aux idées reçues, le Beaujolais Nouveau est un vin de terroir. Il est typique du cépage et du vignoble Beaujolais. C’est, en effet, toute la richesse du cépage emblématique du Beaujolais, le Gamay noir à jus blanc qui permet à la fois de produire des vins jeunes et aromatiques (au goût de banane ?)  tout autant que des vins de garde qui peuvent se conserver jusqu’à 10 ans pour certaines cuvées. 

Ainsi, il n’y a pas un Beaujolais Nouveau mais des Beaujolais Nouveaux. Il y a autant de Beaujolais Nouveaux qu’il y a de viticulteurs. Chacun y apporte sa signature, son savoir-faire et sa créativité. C’est la cuvée des possibles, mélange de tradition locale et de modernité

Chaque année, on se demande quel goût a le millésime de l’année. Si, vous l’aurez compris chaque Beaujolais a sa propre palette aromatique, au même titre que chaque millésime, c’est bien souvent des arômes de fruits rouges qui font la fraîcheur de se vin primeur : framboise, fraise, mûre ou cerise, bien plutôt que banane. 

Ainsi, s’il est possible de distinguer des notes sucrées de banane, elles se mêlent au cœur d’une belle complexité aromatique. Elles sont très rarement dominantes. Il ne faut jamais dire jamais avec ce vin nouveau qui a toujours de quoi nous surprendre. 

Tous nos vins du Beaujolais

Découvrez une sélection fine de nos meilleurs vins du Beaujolais dans notre cave en ligne !

Partager :

Facebook
Twitter
Pinterest
LinkedIn

Retrouvez-nous sur place à ces adresses 🍷🍇 :

VIGNERONS DES PIERRES DORÉES
Chais de Saint Vérand – Le Bady –
69620 SAINT VERAND
Tél. 04 74 71 62 81
contact@vigneronsdespierresdorees.com 

TERROIR DES PIERRES DORÉES
76, Place Presberg
69620 VAL D’OINGT
Tél. 04 78 15 91 07
terroirdespierresdorees@gmail.com